Accueillir

Inauguration de l'association Tranquilles Sur la Voie de Tours vers Compostelle

Sébastien IHIDOY nous invite à partager
le don précieux de l’accueil. 

« En marchant vers la Galice, En Espagne, les pèlerins marchent vers l’ouest, le couchant, la mer qui engloutit tout. Ils marchent naturellement vers la mort (comme tout le monde) !), mais la mort de ce qu’ils portent, de ce qui est trop lourd à porter. Au bout de deux ou trois mois, quand ils déposent leur sac, souvent ils déposent aussi leur fardeau. Face à eux-mêmes, ils ont pu mettre un peu de cohérence dans leur vie. Ils maîtrisent mieux leur part d’ombre, leurs faiblesses. La victoire est là, invisible mais bien supérieur à l’exploit physique, pourtant réel au bout [de tant de] kilomètres. C’est une régénération pour la vie suivante. »

 

 

Publicités